mardi 15 mai 2012

Vie privée sur Internet : bientôt la fin ?

Vie privée sur Internet : bientôt la fin ?:
Voici que se profile à l’horizon une nouvelle menace pour Internet et la vie privée des internautes : CISPA. Je vous l’accorde : il s’agit pour l’instant d’une loi en discussion aux Etats-Unis, mais, à terme, elle pourrait avoir des conséquences pour tous, sur la Toile.

En effet, CISPA est un projet de loi made in USA qui, pour des raisons de cyber-sécurité et contrer les éventuelles attaques informatiques, portera inévitablement atteinte aux libertés fondamentales des internautes, dans la mesure où les informations personnelles de chacun seront dévoilées. Cette (future ?) loi vise donc à favoriser la collaboration entre le gouvernement américain, les agences de sécurité et les sociétés privées. Mais, surtout, elle facilite entre ces trois parties l’échange des données relatives à chacun.

Des entreprises majeures sur la Toile ont déjà émis un intérêt tout particulier pour ce projet : Microsoft, Facebook, Intel, IBM, Oracle, Symantec, AT&T et Verizon. Principal motif évoqué : la sécurité des utilisateurs de leurs services.

Leurs intentions sont certes louables, mais ce qui choque les associations de défense des libertés sur le Net, et à juste titre, c’est la divulgation de toutes les communications, messages, mails… postés ici ou là sur Internet. Plus aucune barrière, même judiciaire, sous prétexte de cyber-sécurité, bref les pleins pouvoirs.



CISPA, qui a déjà provoqué un véritable tollé aux Etats-Unis, alors que tous avons encore en mémoire les discussions houleuses concernant les lois Pipa, Sopa et Acta, vient d’être adopté à une large majorité par la Chambre des Représentants. Un examen par le Sénat doit avoir lieu dans les prochaines semaines.

Bien que l’administration Obama se réserve le droit d’utiliser son veto en cas d’atteinte avérée à la vie privée, la sécurité nationale reste une priorité aux Etats-Unis, surtout après les événements tragiques du 11 septembre 2001 et les critiques émises envers les agences de sécurité, dont l’efficacité était remise en cause.

Cela pourrait expliquer la construction dans l’Utah d’un gigantesque complexe abritant d’ici fin 2013 des ordinateurs surpuissants capables d’intercepter et décrypter toutes les communications téléphoniques et informatiques à l’échelle mondiale. D’un coût avoisinant les 2 milliards de dollars, il est bel et bien ici question de surveillance et de fin programmée de toute notion de vie privée.

Une tentative de plus pour contrôler le Net et les échanges sur les réseaux ? Rien n’empêche de le penser. Surtout que les limites de cette loi sont assez mal définies, et que les risques de dérives sont évidents : « Les interprétations qui peuvent en être faites pourraient conduire au filtrage/blocage de sites », selon l’association Electronic Frontier Fondation (EFF).
Related posts:
  1. L’Iphone bientôt utilisé comme terminal zombi ? Un pirate serait en mesure d’utiliser des SMS contenant des...
  2. Vers un Internet limité ? Les principaux opérateurs envisageraient de limiter les offres d’accès à...
  3. IPREDATOR: Le lancement pour bientot? Annoncé à la fin du mois de mars en pleine...
Enregistrer un commentaire

Google+ Badge